REGNÉVILLE-SUR-MER

L'origine de Regnéville remonterait à l'Antiquité ; il s'agissait à l'époque d'un petit hameau gaulois, situé non loin d'un camp romain basé sur l'actuelle commune de Montchaton.

 

Le hameau a traversé les siècles pour devenir une petite cité. La construction du château au XIème siècle provoqua d'âpres batailles entre Français et Anglais lors de la guerre de Cent Ans.

 

Au XVIIème siècle, Richelieu décide de détruire la forteresse en la remplissant de poudre : l'explosion fut telle que des morceaux furent projetés partout. Aujourd'hui, devant le clocher de l'église, se trouve un bout de mur du château qui témoigne de la violence de l'explosion.

 

Durant les siècles qui suivirent, la commune développa la pêche ainsi que l'industrie et le commerce de la chaux : produite dans les fours et acheminée jusqu'au port, la chaux était transportée et vendue partout dans le monde (en particulier aux Anglais).

 

Aujourd'hui, le port de commerce est devenu port de tourisme, les fours à chaux un musée qui retrace l'histoire des lieux (à visiter).

 

 

La commune vous offre donc un ensemble de lieux à découvrir, depuis le marais où vivent les moutons de pré-salé jusqu'au Havre en passant par le bocage... Une commune unique dans la région.

REGNÉVILLE-SUR-MER

The origine of Regneville goes back to Antiquity. It was a small Gallic hamlet, located not far from a Roman camp based near is today Montchaton.

 

The hamlet went through the centuries to became a small city. The construction of the castle, in the 11th century, caused bitter battles between the French and the English during the Hundred Year War.

 

In the 17th century, Richelieu decided to destroy the fortress by filling it with gunpowder. The explosion was such that pieces were projected in all directions. Today, in front of the church bell-tower, a part of the castle wall can be found, testifying to the power of the explosion.

 

During the centuries that followed, the community developed its fishing trade as well as its lime industry and trade… Lime was produced in the lime kilns, transported down to the port, then shopped out sold around the world (and in particular to the English).

 

Today, the commercial port has become a port of tourism and the lime kilns a museum that recounts the local history (worth a visit).

 

The area has a variety of places to discover… From the marshlands where sheep graze on salted prairies, to the Havre via the bocage. A unique community in our region.

 

 

Enjoy your sight-seeing !